Rechercher

Au nom de l'enseignement catholique, merci !


Monseigneur Barbarin, votre démission ayant été acceptée par le Pape François, nous voulons vous exprimer notre reconnaissance et notre gratitude.


Depuis presque 18 ans au service du diocèse de Lyon, vous nous invitez, sans relâche, à « Suivre Jésus de près » ; vous avez inlassablement répété que « l’Eglise est une servante » et, avec le Pape François, vous nous appelez à être des disciples-missionnaires.


Loin de tout cléricalisme, merci d’avoir reconnu la responsabilité pastorale des laïcs-chefs d’établissement. Merci d’avoir remis, chaque année, dans la cathédrale, aux nouveaux chefs d’établissement leur Lettre de mission. Merci de les avoir reçus, quelques mois plus tard,  à l’archevêché pour développer des liens plus personnels… et merci de vous être prêté  de bonne grâce à la curiosité de tous ceux qui voulaient découvrir votre musée Tintin…


Merci d’être intervenu chaque année auprès des chefs d’établissement sous tutelle diocésaine, alternativement lors des journées « Marthe et Marie » et « Béthanie », pour commenter le Notre père, le Magnificat, les Béatitudes…


Merci, lors de vos visites pastorales dans les paroisses, d’avoir pris le temps d’aller rencontrer les enseignants et les élèves des écoles catholiques. Vous étiez à l’aise avec les petits comme avec les lycéens. Merci de votre confiance et de votre joie communicative. Merci pour vos paroles, toujours d’encouragement.


Merci d’avoir toujours soutenu les projets de l’Enseignement catholique, jusque dans votre présence joyeuse lors des inaugurations notamment des nouveaux collèges à Saint-Jean d’Ardières et à Saint-Priest. Merci de vos interventions annuelles au CODIEC, en Conférence des tutelles, au rassemblement des 3 conseils de tutelle-relais, ou lors d’une journée de rentrée des chefs d’établissement.


Merci d’avoir eu un cœur de serviteur en nous rappelant sans cesse que nous étions tous appelés à vivre cette parole du Christ  «Je suis au milieu de vous comme celui qui sert» (Luc 22,27).

Habité par la Parole de Dieu, vous la commentiez en la rendant accessible, limpide et lumineuse. Chacun réalisait de façon concrète qu’elle nous rejoignait aujourd’hui. Merci de continuer à servir l’Eglise en donnant à tous ceux que vous rencontrerez de s’abreuver à la Parole de Dieu.


Vous aimez dire que « l’Espérance ce n’est pas croire que ça ira mieux demain, mais savoir que nous sommes dans la main du Seigneur. » De nos cœurs s’élève une action de grâce, accompagnée d’une prière, pour que le Seigneur vous garde dans sa paix...


Gilles de Bailliencourt

Directeur de l'Enseignement Catholique de Lyon



#MerciCardinal

247 vues

©2020 Merci Cardinal - Site offert par l'agence Kardinal T